Chez Franpoli

Chez Franpoli

L'oeil

 

L'oeil

L'oeil regarde et voit

La noire sur la portée.

L'oreille peut-elle entendre

Le noir sur le papier ?

 

L'oeil de Beethoven

Entendait la noire sur le papier

Que son oreille n'entendait plus

Magie de son cerveau,

Du cerveau au potentiel infini

Dont on connaît si peu…

 

Noire l'encre que mon crayon

Laisse sur le papier.

Que j'écrive ou je dessine,

Ma trace est là. Assurément.

Indubitablement. Eternellement.

Voudrais-je l'effacer ?

Trop tard, elle est tracée.

Faut y penser avant :

Responsabilité.

 

Noire peut être la peau

Source de rejets,

D'exclusions,

Idées toutes faites.

 

Noir désir : c'est café noir

dans les tasses blanches.

Désir de noir ? chocolat noir

Avec des noix… zettes.

Noir et paillettes ?

Tenue de fête :

Bientôt Noël

ou réveillon.

 

… Réveillons-nous

Avant qu'il soit trop tard.

Avant qu'il fasse trop noir.

Avant l'heure du plumard.

Avant d'faire des canards.

Avant qu'on en ait marre.

Et surtout, à part  à l'écart

Avant tout :

Avant le grand départ.

   

                 Ysia

      6 décembre 2008

 

 

 

 

 

Arbres,

 

Grands arbres

Arbres devant la fenêtre

Et celui près de la terrasse

Si haut si droit tel un Maître

Qui surplombe les autres de tant de têtes

Grand Séquoia je te salue

Tu m'as tout de suite plu

Ton nom ça me revient

Me rappelle un grand chef indien

Grand, droit et fier

Mais cela, c'était hier.

Arbres et forêts, j'aime vous voir si verts

Respirer vos effluves au grand air

Ecouter les oiseaux qui s'abritent

Sous vos feuilles qui s'agitent

Balancées par le vent

Ecouter leur bruissement.

 

Arbres je souhaite et je prie

Pour qu'on cesse de vous abattre,

Que les hommes comprennent enfin

L'importance de votre présence

Sur cette Terre, notre mère

Que vous couvrez comme un manteau,

Pour que certains se mettent en quatre

Pour coûte que coûte vous protéger

Que vous ne finissiez plus ni dans l'âtre

Ni en copeaux pour de l'aglo

Et que les enfants de nos enfants demain

Admirent et goûtent votre permanence

Comme je vous vois aujourd'hui par la fenêtre.

 

Ysia

 

 



08/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres